GAME MASTERING AU TOP !

JUN 2017
01
GAME MASTERING AU TOP !

Découverte de l’antre du renard…


LA BANQUE (FOX IN A BOX)

C’est pour notre 17ème escape game que notre team de pandas est allée rencontrer Mr Fox. Une mission de la plus haute importance nous attendait: dérober la fortune (dont un gros diams) caché dans le bureau d’un directeur de banque.

IMG_1176

Tiens tiens, un renard… On ne doit pas être bien loin…

Découverte de l’antre du renard…

Nous avons droit à un accueil très chaleureux de la part de notre hôte qui sera également notre Game Master. Elle nous explique le pourquoi de notre venue de manière très enthousiaste, et c’est toujours plaisant d’avoir un briefing convaincant. Point important, le système d’indice est particulier chez Fox in a Box: vous pourrez demander de l’aide une fois par 10 minutes, en appuyant sur un bouton situé sous une boîte aux lettres. Quelques secondes d’attente et, magie, vous recevez des photos qui vous donnent des pistes! (ça peut être par exemple la photo de deux objets présents dans la salle, ce qui vous fera comprendre que vous êtes censés les utiliser ensemble). De plus, au besoin, l’aide pourra être complétée par la voix de notre Game Master.

mail

On vous rassure, notre Game Master était beaucoup plus discrète et rapide (et ne portait pas un bermuda)

Il faut avouer que nous ne sommes pas très fans du système où c’est aux joueurs de demander de l’aide. Nous estimons que la qualité du game mastering est aussi dépendante de sa capacité à aider au bon moment, sans trop en faire ni pas assez. Je vois donc toujours ce type de système comme un moyen de défausser un peu la lourde charge qui incombe au Game Master. Mais… on en reparlera au cours de l’article!

Une progression à la lueur des lampes torches…

Juste avant d’entrer, on nous confie une lampe torche à chacune, car en bonnes cambrioleuses, nous n’allons pas allumer la lumière! (remarquez, ça nous arrange, parce que toutes les salles qu’on a commencées dans le noir, on n’a jamais réussi à allumer la lumière sans aide… (oui, on a des petits soucis))

Nous fouillons, trouvons quelques indices, et parvenons assez rapidement à progresser. Bon mélange de fouille et d’observation sur la première partie du jeu. Nous avons ensuite eu affaire à un mécanisme assez ludique, puis à un peu de manipulation (on a respiré un grand coup, et ça s’est bien passé). Notre progression est plutôt fluide, mais il nous manque sur certaines étapes un petit coup de pouce pour comprendre pleinement la logique d’une énigme. Nous n’hésitons donc pas à appuyer sur le bouton magique qui nous permet de recevoir un indice. Nous l’utiliserons plusieurs fois, et, à notre grande surprise, alors que nous venions de demander un nouvel indice, la Game Master nous a dit de ne pas le gâcher pour rien et de prendre le temps de réfléchir calmement (conseil pertinent, puisque nous avons finalement réussi à avancer seules).

La Game Master, membre de notre équipe de braqueuses…

Après quelques cadenas plus ou moins résistants, ça y est, le butin est finalement tout proche, en tout cas, nous le voyons! Nous redoublons d’efforts, encouragées par la voix de notre Game Master. Avec elle, on se croirait en communication directe avec un autre membre de notre équipe qui serait dans une camionnette banalisée dans la rue. « Il vous reste très peu de temps, mais vous y êtes presque! Accrochez-vous! », la pression monte, et nous entendons des sirènes de police qui se rapprochent. C’est finalement au bout de 58 minutes que nous avons pu dérober le diamant.

Micro moment de panique sur « mais comment on sort maintenant?? », tout de suite évacué par la voix de notre Game Master qui nous annonce « Félicitations! Vous avez réussi votre mission! ».

content

Quand on a compris qu’on avait vraiment terminé la mission

Pour la première fois, on nous propose de rester dans la salle pour prendre plusieurs photos. Notre hôte se montre vraiment très agréable et disponible, prenant des photos dans différents coins de la salle.

Les Plus

Game Mastering au top: le système d’indice à la demande des joueurs est selon nous à débattre, mais ici, couplé avec notre Game Master extrêmement réactive et pertinente, ce système a été très bon pour une progression optimale (pour preuve l’exemple où, alors que nous avons demandé un indice, nous ne l’avons pas obtenu, car notre Game Master ne le jugeait pas nécessaire)
Fluidité de la salle: les énigmes et mécanismes s’enchaînent bien et à un rythme soutenu: vous ne chômerez pas pendant ces 60 minutes, loin de là: vous serez toujours en train de faire quelque chose.
Bande sonore: la bande son qui vous accompagnera pendant le jeu est pleine de clins d’oeil au thème de la salle, ce qui donne lieu à sourire plusieurs fois

 

 

unnamed

Petit verre de vodka pour fêter ça dignement

 

– Mais attends, lui, c’est pas un homme hein! Regarde sa tête! – Bah moi je dirais que si quand même, ou alors elle a un peu de moustache..

Nos notes sur 5:

Fouille  NoteNoteNoteNote 0,5
Décors  NoteNoteNoteNote 0,5
Immersion  NoteNoteNoteNote
Difficulté  NoteNoteNoteNote 0,5
Note globale  NoteNoteNoteNote 0,5



BLOGS
GAME MASTERING AU TOP !

Découverte de l’antre du renard…


LA BANQUE (FOX IN A BOX)

C’est pour notre 17ème escape game que notre team de pandas est allée rencontrer Mr Fox. Une mission de la plus haute importance nous attendait: dérober la fortune (dont un gros diams) caché dans le bureau d’un directeur de banque.

IMG_1176

Tiens tiens, un renard… On ne doit pas être bien loin…

Découverte de l’antre du renard…

Nous avons droit à un accueil très chaleureux de la part de notre hôte qui sera également notre Game Master. Elle nous explique le pourquoi de notre venue de manière très enthousiaste, et c’est toujours plaisant d’avoir un briefing convaincant. Point important, le système d’indice est particulier chez Fox in a Box: vous pourrez demander de l’aide une fois par 10 minutes, en appuyant sur un bouton situé sous une boîte aux lettres. Quelques secondes d’attente et, magie, vous recevez des photos qui vous donnent des pistes! (ça peut être par exemple la photo de deux objets présents dans la salle, ce qui vous fera comprendre que vous êtes censés les utiliser ensemble). De plus, au besoin, l’aide pourra être complétée par la voix de notre Game Master.

mail

On vous rassure, notre Game Master était beaucoup plus discrète et rapide (et ne portait pas un bermuda)

Il faut avouer que nous ne sommes pas très fans du système où c’est aux joueurs de demander de l’aide. Nous estimons que la qualité du game mastering est aussi dépendante de sa capacité à aider au bon moment, sans trop en faire ni pas assez. Je vois donc toujours ce type de système comme un moyen de défausser un peu la lourde charge qui incombe au Game Master. Mais… on en reparlera au cours de l’article!

Une progression à la lueur des lampes torches…

Juste avant d’entrer, on nous confie une lampe torche à chacune, car en bonnes cambrioleuses, nous n’allons pas allumer la lumière! (remarquez, ça nous arrange, parce que toutes les salles qu’on a commencées dans le noir, on n’a jamais réussi à allumer la lumière sans aide… (oui, on a des petits soucis))

Nous fouillons, trouvons quelques indices, et parvenons assez rapidement à progresser. Bon mélange de fouille et d’observation sur la première partie du jeu. Nous avons ensuite eu affaire à un mécanisme assez ludique, puis à un peu de manipulation (on a respiré un grand coup, et ça s’est bien passé). Notre progression est plutôt fluide, mais il nous manque sur certaines étapes un petit coup de pouce pour comprendre pleinement la logique d’une énigme. Nous n’hésitons donc pas à appuyer sur le bouton magique qui nous permet de recevoir un indice. Nous l’utiliserons plusieurs fois, et, à notre grande surprise, alors que nous venions de demander un nouvel indice, la Game Master nous a dit de ne pas le gâcher pour rien et de prendre le temps de réfléchir calmement (conseil pertinent, puisque nous avons finalement réussi à avancer seules).

La Game Master, membre de notre équipe de braqueuses…

Après quelques cadenas plus ou moins résistants, ça y est, le butin est finalement tout proche, en tout cas, nous le voyons! Nous redoublons d’efforts, encouragées par la voix de notre Game Master. Avec elle, on se croirait en communication directe avec un autre membre de notre équipe qui serait dans une camionnette banalisée dans la rue. « Il vous reste très peu de temps, mais vous y êtes presque! Accrochez-vous! », la pression monte, et nous entendons des sirènes de police qui se rapprochent. C’est finalement au bout de 58 minutes que nous avons pu dérober le diamant.

Micro moment de panique sur « mais comment on sort maintenant?? », tout de suite évacué par la voix de notre Game Master qui nous annonce « Félicitations! Vous avez réussi votre mission! ».

content

Quand on a compris qu’on avait vraiment terminé la mission

Pour la première fois, on nous propose de rester dans la salle pour prendre plusieurs photos. Notre hôte se montre vraiment très agréable et disponible, prenant des photos dans différents coins de la salle.

Les Plus

Game Mastering au top: le système d’indice à la demande des joueurs est selon nous à débattre, mais ici, couplé avec notre Game Master extrêmement réactive et pertinente, ce système a été très bon pour une progression optimale (pour preuve l’exemple où, alors que nous avons demandé un indice, nous ne l’avons pas obtenu, car notre Game Master ne le jugeait pas nécessaire)
Fluidité de la salle: les énigmes et mécanismes s’enchaînent bien et à un rythme soutenu: vous ne chômerez pas pendant ces 60 minutes, loin de là: vous serez toujours en train de faire quelque chose.
Bande sonore: la bande son qui vous accompagnera pendant le jeu est pleine de clins d’oeil au thème de la salle, ce qui donne lieu à sourire plusieurs fois

 

 

unnamed

Petit verre de vodka pour fêter ça dignement

 

– Mais attends, lui, c’est pas un homme hein! Regarde sa tête! – Bah moi je dirais que si quand même, ou alors elle a un peu de moustache..

Nos notes sur 5:

Fouille  NoteNoteNoteNote 0,5
Décors  NoteNoteNoteNote 0,5
Immersion  NoteNoteNoteNote
Difficulté  NoteNoteNoteNote 0,5
Note globale  NoteNoteNoteNote 0,5



BLOGS